• L'été se termine

    6

     

     

     

    ....Et quel été,un mois de juillet où la pluie ans relâche nous à accompagnée, ou le thermométre ne dépassait pas la barre des dix degrés certains jours...

     

    La tête dans la capuche nous avons marché, dans la boue nous avons avancé, sous les orages nous avons chanté...tous ont été courageux, les chiens les ânes mais aussi ces "petits d'hommes" qui jamais ne se sont plains, même si ces vacances tant rêvées étaient bien pluvieuses...bravo à tous ces colons, qui ont gardés leur courage et leur sourire jusqu'au bout.

     

    Beaucoup de choses se bousculent dans ma tête, willow est partie il y à deux jour, emportée à 11 ans d'une torssion d'estomac...jusqu'au bout elle à remué la queue ma louloute.

    C'est si soudain, que ça nous laisse completement dépourvu.

    Partir dans la nuit au véto, et revenir qu'avec son collier alors que 3 heure auparavant, vous l'avez attaché, donnez à manger comme chaque soir...et 3h plus tards vous n'avez que son collier...

    De la peine et de la tristesse, mais la vie reprend toujours le dessus...

    M comme mes chiens ou G comme groupe. ça aurait pu être aussi M comme meute Ou U comme unisson , ou encore C comme communion…cette année plus qu'avant, je ressent la force de mon groupe de ma meute, cette communion entre elle et moi, lors de nos déplacement pédestre .

    Cette attention de chaque instant qu'ils me prêtent, toujours à l’affût du moindre de mes geste du moindre regard.

    Voir mes chiens se retourner si souvent pour me guetter, alors qu’attaché individuellement à nos clients… Les voir s’arrêter,ou même faire demi-tour si je suis trop loin à leur goût…

    J’ai du mal à exprimer ce que je ressent, faire partie de la meute n’être qu’un, avancer ensemble et avoir ce sentiment de force de puissance,d’unité… 

    Des rencontres, de la chaleur, de la richesse, comme cette richesse  qui ne se monnaye pas, mais qui à mes yeux, vaut bien des comptes en banque remplis , si cette richesse là ne vous remplie peut être pas le frigo, elle vous remplie d’amour à en faire pâlir de jalousie plus d’un.

    Je voulais tirer mon chapeau, à une famille, qu’il m’a été donné de rencontrer, où le mots humilité prends tout son sens.

    Grande famille,qui à chaque fois vous fait une place dans son cœur, on voit bien, qu’ils sont eux même à la peine mais toujours des bras chaleureux sont là pour vous accueillir une main tendue pour guider vers la lumière

    Ma famille s’est réduite ces dernière années à peau de chagrin, et je me rends compte, que c’est un vrais trésors que d’en avoir une.

    Je suis maintenant riche d’une famille de cœur, et ça vaut tout l’or du monde...merci aux habitants de la route de Hauban          

     

    Voilà une semaine que chiens et ânes ont retrouvé leur parc, ils se prélassent, jouent dorment, surveillent du coin de l'oeil ce nouvel occupant du coin de l'oeil, Gazou le chat né à Payolle chez mon amie Anne-Marie... Doucement l'été se termine pour laisser place à la quiétude automnale....

     

     

                                                                                                                                                                                                                        


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :